Taxe de séjour au Pays de Niederbronn-les-Bains: une incohérence stratégique

Au 1er janvier 2019, toute commune française a instauré et perçoit la taxe de séjour auprès des touristes séjournant sur le territoire. A cette occasion, la communauté des communes de Niederbronn-les-Bains a présenté le 11 février dernier auprès des hébergeur du territoire les modalités de perception de cet impôt ainsi que les barèmes des taxes de séjour retenus et donc appliqués dans tout le secteur du Pays de Niederbronn-les-Bains. Bien que les recettes de cette taxe a pour but de financer les investissements pour favoriser l’attractivité touristique du territoire, le montant de taxe de séjour élevé retenu par le Pays de Niederbronn les Bains a été source de débat et d’incompréhension durant la soirée. A cela, après analyse des choix qui ont été fait dans les autres villes d’Alsace on peut douter de la cohérence de cette décision dans le développement touristique du territoire.

Une taxe de séjour plus élevée qu’à Colmar, Obernai et dans les villages préférés des français

Le barème de la taxe de séjour qui a été adopté pour l’ensemble de la communauté des communes de Niederbronn-les-Bains est sans doute l’un des plus élevé d’Alsace pour une destination moins touristique qu’ailleurs. En effet, en comparant les barèmes avec d’autres villes d’Alsace, voir le tableau ci-après, on constate que les tarifs appliqués sur le Pays de Niederbronn sont plus élevés que dans les grandes destinations touristiques d’Alsace tel que Colmar, Obernai ou encore les villages préférés des français incluant Kaysersberg et Eguisheim.
Strasbourg et Guebwiller restent quant à eux plus élevés que Niederbronn, mais cela n'a pas d'incidence sur la fréquentation de ces deux villes. Pour Strasbourg, la demande est telle que les effets de sa taxe de séjour ne dissuade pas forcément les touristes de venir. Quant à Guebwiller et sa proximité avec la route des vins et le Grand Ballon d'Alsace, l'effet est sûrement similaire à Strasbourg avec des séjours sont sans doute plus courts contrairement à ceux des curistes.

Comparatif des montants retenus 2019 dans plusieurs villes & villages d'Alsace
Villes & villages d'Alsace Taxe de séjour selon classement
Hôtels de tourisme, résidences de tourisme, meublés de tourisme Terrains de camping et terrains de caravanage
NC 1 2 3 4 5 1 et 2 3, 4 et 5
Niederbronn-les-Bains 5.50% 0.80€ 0.99€ 1.25€ 1.80€ 2.20€ 0.22€ 0.40€
Morsbronn-les-Bains 5.50% 0.70€ 0.70€ 0.80€ 1.00€ 1.20€ 0.22€ 0.55€
Wissembourg 5.50% 0.70€ 0.90€ 1.10€ 1.50€ 1.65€ 0.22€ 0.50€
Colmar 5.50% 0.60€ 0.85€ 1.10€ 1.25€ 1.65€ 0.22€ 0.60€
Kaysersberg 5.50% 0.80€ 0.90€ 1.00€ 1.10€ 1.65€ 0.22€ 0.55€
Eguisheim 5.50% 0.77€ 0.88€ 1.10€ 1.375€ 1.65€ 0.22€ 0.605€
Obernai 5.50% 0.80€ 0.90€ 1.10€ 1.50€ 1.50€ 0.22€ 0.50€
Haguenau 5.50% 0.83€ 1.00€ 1.10€ 1.65€ 3.30€ 0.22€ 0.605€
Mulhouse 4.40% 0.83€ 0.94€ 1.05€ 1.60€ 2.20€ 0.22€ 0.55€
Guebwiller 5.50% 0.88€ 0.99€ 1.65€ 2.53€ 3.30€ 0.22€ 0.66€
Strasbourg 4.40% 0.55€ 0.80€ 1.65€ 2.45€ 3.30€ 0.22€ 0.55€

source:http://taxesejour.impots.gouv.fr, délibérations des communes et intercommunalités d'Alsace.

Les curistes et les personnes sans enfant, les grands perdants de cette politique fiscale

Pour les curistes, il vaut mieux aller à Morsbronn qu’à Niederbronn-les-Bains. A classement et durée égale,ils sont assurés de payer une taxe de séjour beaucoup moins importante

Si il y a bien des perdants dans la politique fiscale qui a été adopté par la communauté des communes de Niederbronn-les-Bains se sont bien les curistes et les personnes venant sans enfant qui doivent payer le plus de taxes pour un séjour à Niederbronn-les-Bains.
Pour les curistes, il vaut mieux aller à Morsbronn-les-Bains qu’à Niederbronn. Ils sont assurés de payer durant leurs cures une taxe de séjour beaucoup plus faible pour la même période à un niveau de classement égal.
Les familles, avec si possible beaucoup d’enfants sont en quelques sortent les seules préservés de ce choix fiscal, mais à condition qu’ils choisissent un logement qui ne soit pas classé.
En effet, pour les meublés non classés, plus il y a de mineurs dans le ménage qui occupe le logement, plus la taxe de séjour baisse. Pour les meublés classés, le montant de la taxe est proportionnelle à la durée du séjour et au nombre de personnes majeures.

Simulation du montant de la taxe de séjour à reverser selon les classements et stations thermales - 2019
Typologie des séjours Niederbronn-les-Bains Morsbronn-les-Bains
NC 1 2 3 4 5 NC 1 2 3 4 5
1 semaine - 350€ célibataire 12.60€ 5.60€ 6.93€ 8.75€ 12.60€ 15.40€ 7.00€ 4.90€ 4.90€ 5.60€ 7.00€ 8.40€
couple 19.32€ 11.20€ 13.86€ 17.50€ 25.20€ 30.80€ 14.00€ 9.80€ 9.80€ 11.20€ 14.00€ 16.80€
couple + 1 enfant 12.88€ 11.20€ 13.86€ 17.50€ 25.20€ 30.80€ 12.88€ 9.80€ 9.80€ 11.20€ 14.00€ 16.80€
couple + 2 enfants 9.66€ 11.20€ 13.86€ 17.50€ 25.20€ 30.80€ 9.66€ 9.80€ 9.80€ 11.20€ 14.00€ 16.80€
2 semaines - 700€ célibataire 25.20€ 11.20€ 13.86€ 17.50€ 25.20€ 30.80€ 14.00€ 9.80€ 9.80€ 11.20€ 14.00€ 16.80€
couple 38.64€ 22.40€ 27.72€ 35.00€ 50.40€ 61.60€ 28.00€ 19.60€ 19.60€ 22.40€ 28.00€ 33.60€
couple + 1 enfant 25.76€ 22.40€ 27.72€ 35.00€ 50.40€ 61.60€ 25.76€ 19.60€ 19.60€ 22.40€ 28.00€ 33.60€
couple + 2 enfants 19.32€ 22.40€ 27.72€ 35.00€ 50.40€ 61.60€ 19.32€ 19.60€ 19.60€ 22.40€ 28.00€ 33.60€
3 semaines - 900€ célibataire 37.80€ 16.80€ 20.79€ 26.25€ 37.80€ 46.20€ 21.00€ 14.70€ 14.70€ 16.80€ 21.00€ 25.20€
couple 49.56€ 33.60€ 41.58€ 52.20€ 75.60€ 92.40€ 42.00€ 29.40€ 29.40€ 33.60€ 42.00€ 50.40€
couple + 1 enfant 33.18€ 33.60€ 41.58€ 52.20€ 75.60€ 92.40€ 33.18€ 29.40€ 29.40€ 33.60€ 42.00€ 50.40€
couple + 2 enfants 24.78€ 33.60€ 41.58€ 52.20€ 75.60€ 92.40€ 24.78€ 29.40€ 29.40€ 33.60€ 42.00€ 50.40€

Exemple de lecture: Pour un séjour de 2 semaines, un couple occupant un meublé classé 4 étoiles devra payer 50,40€ de taxe de séjour à Niederbronn-les-Bains contre 28,00€ à Morsbronn-les-Bains.

Voir le simulateur de taxe de séjour pour le pays de Niederbronn-les-Bains

Un choix politique sans vision

Dans le choix qui a été fait d'appliquer ces montant on peut souligner le manque de cohérence en lien avec la satisfaction des touristes pour leur séjour.
Parmi les critères qui rendent le séjour d'un vacancier satisfaisant ou non, la qualité de l'hébergement rentre dans les aspects positifs alors que les tarifs élevés rentrent dans les négatifs.

Une cotisation réduisant la satisfaction des clients

Avec les montants qu'applique aujourd'hui le Pays de Niederbronn-les-Bains sur l'ensemble des locations de vacances et en particulier les hôtels, gîtes, chambres d'hôtes et autres meublés de tourisme, la taxe de séjour contribue à augmenté de façon considérable le montant total du séjour sur des locations proposant en moyenne des tarifs qui le sont beaucoup moins. A titre d'exemple, pour une location de deux semaines pour un couple ou une famille avec 2 enfants pour un montant de 700€, la taxe de séjour pour un meublé de 3 ou 4 étoile fait augmenter la facture de 5 à 7%.
Pour une location à 200€ la semaine, classé entre 3 et 4 étoiles, un couple doit payer entre 9 à 13% en plus pour son séjour.

Une politique qui tire la qualité vers le bas

il est préférable d'être classé uniquement en 1 étoile même pas du tout pour faire payer le moins de taxe possible

A l'insatisfaction que peut provoquer cette taxe s'ajoute un nivellement par le bas dans les classements officiels voir une dissuasion à se faire classer.
En effectuant plusieurs simulations, on constate qu'en appliquant les tarifs des différents hébergements du territoire, il est préférable d'être classé uniquement en 1 étoile même pas du tout pour payer le moins de taxe possible. Avec les nouvelles plateformes de location de type Airbnb, Abritel ou Booking, un classement à base des commentaires clients se substitue ainsi aux classements officiels tels ceux proposés par Alsace Destination Tourisme ou Clés Vacances en offrant une alternative plus authentique, avec parfois plus de valeur ajoutée aux hébergements. Il n'y a que l'aspect fiscal et l'acceptation des chèques vacances qui pourraient pousser à se faire évaluer par ces organismes.

Un tentative de maximiser les recettes vouée à l'échec

Si on peut identifier une piste de stratégie, ce serait bien celle de vouloir maximiser les recettes liés à cette taxe en jouant sur le fait que les durées de séjour des touristes sont en moyenne de 4 jours et qu'ils passent de plus en plus par les plateformes de location du type Airbnb ou Booking, qui sont dans l'obligation de collecter et reverser la taxe de séjour à l'intercommunalité.
En effet, le passage des touristes par les plateformes permet ainsi d'assurer la collecte de la taxe en supprimant le travail au noir.
Cependant pour des longs séjours, ces tarifs élevés peuvent avoir un impact psychologique négatif sur le choix d'un hébergement et l'absence d'adhésion des logeurs à cette politique peuvent les pousser à ne pas collecter la taxe en guise de protestation lorsque les touristes passent par d'autre canaux que les plateformes.

Un rendez-vous manqué pour fédérer les acteurs du territoire de Niederbronn-les-Bains

Le manque de concertation dans la fixation du barème de la taxe avec les hébergeurs ne peut avoir que des effets négatifs dans la collecte de cet impôt

Au delà du simple aspect financier que représente cette taxe de séjour, celle-ci aurait pu être un outil fédérateur pour l'ensemble des hébergeurs qui doivent dorénavant collecter la taxe de séjour durant leur activité.
Il est dommage de ne pas avoir concerté ces derniers quand on connait l'expérience qu'ils accumulent au gré des arrivés des vacanciers et de la position particulière qu'ils occupent dans la fixation et la négociation du prix de séjour quand des personnes les contactent.
Parmi les missions implicites qu'ils occupent dans la politique touristique du territoire on peut citer les missions :

  • D'attirer les touristes dans cette partie de l'Alsace grâce à leurs propres moyens de promotion.
  • Accueillir et conseiller les vacanciers, essayant d'assurer la meilleure expérience possible de leur séjour.
  • Dorénavant collecter la taxe de séjour auprès des personnes séjournant chez eux.

Le manque de concertation dans la fixation du barème de la taxe avec les hébergeurs ne peut avoir que des effets négatifs dans la collecte de cet impôt.


Les propriétaires de locations de vacances en guise de protestation, peuvent éviter de reverser la taxe en favorisant des séjours non déclarés, uniquement payés en espèce.
Pour les logements non classés, éviter de se faire classer et déclarer des mineurs supplémentaires afin de faire baisser le montant de la taxe à collecter.

Quelle taxe de séjour appliquer pour être efficace ?

En optant pour une stratégie d'amélioration de la qualité des logements saisonniers, il serait préférable d'appliquer:

  • pour les catégories 1 et 2 étoiles les plafonds du barème en vigueur, à savoir respectivement 0.90€ 1.00€ (taxe add. ajoutée).
  • pour les catégories 3 et 4 étoiles, aller vers les tarifs plancher du barème tout en restant égale ou légèrement au-dessus des montants appliqués aux 1 et 2 étoiles.
    On pourrait alors imaginer pour les hébergements classés 3 étoiles une taxe de 1.00€ et pour les hébergements de 4 étoiles 1.00 à 1.10€.

Quant aux hébergements classés en 5 étoiles ou même en palace, le montant peut être choisi librement. Ce type d'hébergement accueillant généralement une clientèle aisée, la taxe choisie leur sera sans doute indifférente.

Conclusion

Le choix et la manière dont a été instauré cette taxe de séjour se trouve donc contre-productif dans le développement de l'attractivité et de la satisfaction des touristes. Il sera curieux de connaitre les résultats de cette première année de ce nouvel impôt généralisé et de voir quels seront les choix qui seront fait auprès du nouvel office intercommunautaire en Alsace du Nord, si la taxe de séjour sera uniformisée et si elle sera ajustée par le haut ou par le bas.Reste à savoir comment sera utilisé la recette de cet impôt et les effets engendrés par son utilisation. Car même si la recette de la taxe de séjour est fléchée et ira directement vers l’office de tourisme de Niederbronn, les ambitions ainsi que les résultats enregistrés au cours des années par ce dernier sont relativement opaques et il est aujourd’hui difficile de juger de son efficacité avec notamment l’absence de publications de résultats.

Voir l'ensemble des taxes de séjour en Alsace

#Actualite #Tourisme
Thomas Hunckler 19/06/19